10 conseils pour bien choisir son logiciel de gestion de la formation professionnelle

10 conseils pour bien choisir son logiciel de gestion de la formation professionnelle

Choisir un logiciel de gestion de la formation professionnelle n’est pas toujours évident. De nombreuses solutions existent sur le marché et pour bien faire son choix il convient de comprendre les différents avantages et inconvénients. Nous avons sélectionné ici une liste de 10 conseils qui vous permettront d’orienter votre choix vers le logiciel de gestion de la formation professionnelle qui répondra le mieux à vos besoins présents et futurs. 

1) Choisir un logiciel de gestion de la formation professionnelle qui s’adapte à vos besoins et non l’inverse

L’élément le plus important à garder en tête est le suivant : un logiciel de gestion RH doit s’adapter aux besoins de l’entreprise et du responsable formation, et non l’inverse. De trop nombreux outils standardisés imposent plutôt qu’ils ne proposent des processus. Le marché s’est structuré de cette manière au début des années 2000 alors que de nombreuses entreprises ne plaçaient pas la réflexion sur l’ingénierie pédagogique au centre de leurs préoccupations et acceptaient de s’équiper d’outils standardisés qui calquaient des modes opératoires standardisés. 

Cette manière de procéder est aujourd’hui révolue et une politique de formation efficace est nécessairement adaptée aux enjeux de l’entreprise, à sa culture, aux besoins de ses salariés. Un logiciel de gestion de la formation professionnelle doit donc vous permettre de mettre en musique la politique de formation que vous souhaitez et non l’inverse. 

2) La solution la plus exhaustive n’est pas toujours la plus efficace

De nombreux logiciels de gestion RH se sont développés entre les années 2000 et 2010 avec une vocation claire : proposer la solution la plus complète et sophistiquée de gestion de la formation. Si on doit leur reconnaître leur exhaustivité, ces logiciels manquent malheureusement de simplicité d’utilisation et d’efficacité. Ainsi, nous vous conseillons d’éviter les solutions trop techniques proposant des modules avancés, complexes à paramétrer et longs à mettre en place. Favorisez à l’inverse des solutions plus agiles et modulables qui seront plus adaptées à vos besoins et plus rapides à déployer. 3) 3)

3) Privilégier le mode SaaS, aujourd’hui incontournable

Les offres SaaS se sont largement démocratisées ces dernières années, elles couvrent aujourd’hui non seulement les besoins les plus courants comme la gestion administrative, mais également des modules plus spécifiques comme la gestion des compétences ou des entretiens annuels. L’avantage de ce type d’outils est la facilité d’utilisation (100% accessible en permanence), la modularité et la facilité d’évolution. 

En moyenne, un logiciel de gestion de la formation professionnelle en mode SaaS permet de dématérialiser 80% des processus administratifs RH et d’économiser 25 à 50% du temps administratif. 

4) L’ergonomie et la facilité de prise en main

L’interface et la qualité de l’expérience utilisateur sont des éléments clés dans la prise en main du logiciel de gestion RH. Mieux vaut privilégier un logiciel intuitif, facile à utiliser, qui ne nécessite pas de longues heures de prise en main plutôt qu’un logiciel complexe, aux fonctionnalités avancées qui ne seront jamais vraiment exploitées. 

logiciel gestion RH
Crédit : Envato – Rawpixel

5) L’intégration avec d’autres logiciels SIRH

Aujourd’hui, les meilleurs logiciels de gestion de la formation professionnelle proposent des intégrations avec de nombreux SIRH ou autres plateformes. Ces intégrations permettent un gain de temps considérable à la mise en place de l’outil, mais aussi dans la gestion au quotidien et la centralisation des informations. C’est un point à ne pas négliger pour éviter de jongler entre de trop nombreux outils. 

6) L’automatisation facile grâce à un logiciel de gestion RH

L’un des principaux intérêts d’un logiciel de gestion de la formation professionnelle est le gain de temps sur les tâches administratives et répétitives. Il convient donc de s’assurer que la solution qui vous intéresse propose d’automatiser la majorité des tâches que vous avez à effectuer. 

Quelques exemples : envoi d’emails lorsque l’on planifie des formations, centralisation automatique des données liées aux formations des salariés, l’envoi de documents permettant de fluidifier la gestion administrative…

7) La production de rapports et chiffres

Une plateforme de gestion de la formation permet au responsable formation de valoriser son métier via la production de rapports chiffrés. Mieux vaut donc orienter son choix vers une solution capable de facilement proposer des rapports sur les principaux indicateurs de performance de votre politique de formation : budget, nombre de formations effectuées, taux de satisfactions etc. 

8) Un fournisseur qui connaît le métier

De nombreux prestataires de logiciels de formation sont de simples agences webs qui ont développé des outils digitaux. Pourtant, l’expérience montre que les meilleurs logiciels sont développés par des acteurs qui connaissent le marché et disposent d’une réelle expertise métier. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous renseigner avec soin sur l’entreprise et de préférer un fournisseur disposant d’une réelle expertise métier, c’est un gage de qualité pour le logiciel de gestion de la formation professionnelle. 

9) La qualité et la réactivité du support client

La mise en place de ce genre d’outil se fait rarement de manière 100% automatisée, au delà de la prise en main par le responsable formation, il s’agit de maîtriser l’ensembles du fonctionnement de la solution que vous choisissez, mais également de la déployer de la manière la plus efficace au sein de l’entreprise. Pour réussir ces étapes clés, le mieux est souvent de s’appuyer sur votre prestataire qui pourra alors vous proposer un support projet pour le déploiement et la prise en main de l’outil. Cette proposition de valeur est clé et vous permettra de distinguer le simple prestataire de solution digitale du véritable expert métier qui vous accompagnera dans la durée. 

10) La facilité d’utilisation pour les salariés formés

De trop nombreuses solutions et plateformes sollicitent les salariés, leurs demandent de créer des comptes, télécharger des applications ou  de se connecter à des outils qu’ils n’utiliseront le plus souvent jamais. Pour être le plus efficace possible, votre solution de gestion de la formation professionnelle doit être transparent pour les salariés. Cela suppose de leur demander le minimum de travail possible et de ne les solliciter que lorsqu’ils ont besoin d’effectuer des actions précises, le plus souvent par mail. 

Pour aller plus loin :

Quels sont les avantages à utiliser un SaaS de gestion de la formation professionnelle ?

Infographie – les chiffres de la formation en 2020

Les 10 meilleures formations gratuites pendant le confinement

Se former pour s’adapter et rendre le télétravail efficace

Tout savoir sur la nouvelle certification qualité Qualiopi

Entreprise apprenante : 10 actions pour passer du mythe à la réalité

Infographie – les chiffres de la formation en 2020

Infographie – les chiffres de la formation en 2020

Évolution du métier de responsable formation, compétences les plus recherchées, attentes des salariés, nous avons parcouru les derniers rapports sur le sujet pour vous livrer dans cette infographie exclusive les principaux chiffres du monde de la formation en ce début d’année 2020.

5 grandes idées clés se dégagent de cette infographie formation 2020 :

1) Plusieurs indicateurs montrent que la formation est un sujet de plus en plus important pour les entreprises. Tant les dirigeants que les salariés et les DRH se préoccupent de plus en plus du sujet et souhaitent investir dans la formation de leurs équipes pour les années à venir.

2) Cette tendance s’explique par l’impact que peut avoir la formation sur l’engagement des salariés ainsi que leur motivation. On constate notamment un impact sur l’absentéisme ainsi que sur la productivité des équipes.

3) Pourtant de nombreux progrès restent à faire, notamment au niveau de l’information des salariés. Beaucoup de salariés ne disposent pas des bonnes informations ni du temps nécessaire pour se former.

4) Les compétences évoluent au même rythme que les métiers, on constate que les compétences interpersonnelles sont toujours de plus en plus recherchées (une tendance accélérée par la crise actuelle).

5) Enfin il apparaît que le métier de responsable formation lui-même est en pleine évolution, devenant un élément stratégique de la réussite de la politique de formation et de la montée en compétence des salariés.

Infographie formation

Pour aller plus loin :

Les 9 erreurs à éviter pour enfin réussir son AFEST

10 astuces pour réussir son plan de formation

De l’art exigeant de concevoir sa formation

Entreprise apprenante : 10 actions pour passer du mythe à la réalité

Les 10 meilleures formations gratuites pendant le confinement

Le partage de connaissances en interne (re)dynamise la formation professionnelle

Tout savoir sur le financement de la formation professionnelle

Infographie – Les ressorts de la formation en entreprise

Comment former gratuitement ses salariés en chômage partiel ?

Comment former gratuitement ses salariés en chômage partiel ?

Votre entreprise a obtenu une autorisation d’activité partielle en raison de la pandémie actuelle ? Cette information pourra vous intéresser : depuis le 14 avril, l’Etat prend en charge 100% des coûts pédagogiques des formations pour les salariés en activité partielle. Le gouvernement a déployé un dispositif exceptionnel pour préparer la reprise de l’activité économique en développant l’employabilité et les compétences des salariés. Pourtant, cette réponse à la crise soulève de nombreuses questions : quelles sont les formations éligibles ? Quelle procédure suivre ? Quelles sont les conditions de financement ?  Les plafonds ? etc. Nos réponses dans cet article en 10 points clés pour former pendant le chômage partiel.

Quelles sont les entreprises éligibles ? 

Le dispositif s’applique à toute entreprise ayant obtenu une autorisation d’activité partielle, sans condition de taille, de secteur ou d’activité. Il s’adresse aux entreprises souhaitant investir dans les compétences des salariés pendant la pandémie et mettre en place des activités de formation pendant le chômage partiel.

Qui sont les salariés éligibles ? 

Sont concernés tous les salariés placés en situation d’activité partielle : 

  • Qu’ils soient au chômage sur l’intégralité de leur temps de travail ou seulement sur une partie;
  • Que l’entreprise ai demandé ou non le remboursement de l’indemnité de chômage partiel.

Les salariés en contrat d’apprentissage,  de professionnalisation ou les stagiaires sont exclus de ce dispositif, de même que les mandataires sociaux. 

Il est important de noter que l’utilisation de ce dispositif ne diminuera pas les sommes reçues par le salarié au titre de son chômage partiel. 

Quelles sont les formations éligibles ? 

Toutes les actions de formation sont éligibles tant qu’elles respectent la définition d’action de formation selon le code du travail. Cela inclut les actions d’accompagnement, de bilan de compétences, de VAE, ainsi que toutes les formations qualifiantes et certifiantes. Il n’est donc pas obligatoire qu’une formation soit certifiante pour être éligible à ce dispositif de formation en chômage paritel. 

Pour être certain que les actions de formation soient acceptées, il faut à minima que l’organisme de formation dispose de la reconnaissance Datadock. Les organismes de formation font en général apparaître la mention “Datadock” sur leur site afin de préciser le caractère remboursable de celle-ci.

Attention enfin, les formations obligatoires à la sécurité ne sont pas concernées par le dispositif. De plus, les formations déjà commencées ne sont pas éligibles. 

Ces actions peuvent notamment se dérouler dans le cadre du plan de développement des compétences ou encore par le biais du compte personnel de formation mis en œuvre durant le temps de travail.

PNE Formation
Crédit photo : Envato – Pressmaster

Quel est le dispositif ? 

Le gouvernement s’appuie sur le dispositif du FNE Formation (Fond National pour l’Emploi), un dispositif préexistant à la crise mais où les fonds ont été augmentés et les critères d’application élargis exceptionnellement. 

L’objectif d’une convention FNE Formation (conclue entre la Direccte et l’entreprise ou l’OPCO représentant l’entreprise) est de « faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économiques, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production. »

C’est donc la Direccte qui évalue et apprécie les demandes qui lui sont présentées avant de valider les actions de formation pendant le chômage partiel.

Quels sont les plafonds ? 

L’aide n’est pas plafonnée, cela signifie qu’il n’y a pas de coût horaire maximal. Cependant, il a été demandé aux Direcctes d’accorder systématiquement l’aide en dessous de 1 500€ TTC, il est donc à prévoir qu’une demande d’aide supérieure à 1 500€ sera étudiée davantage avant d’être acceptée. 

Quelle est la marche à suivre ? 

La démarche est simple : 

Etape 1 : Identifier les besoins de formation en interne, ainsi que la liste des salariés concernés et les accords des salariés. Cette liste sera demandée par l’organisme de formation ainsi que la Direccte.

Etape 2 : Identifier les organismes de formation qui répondront à ce besoin en formation et leur demander des devis. 

Etape 3 : Remplir la demande de subvention (modèle de convention simplifiée que l’on peut trouver ici : http://bourgogne-franche-comte.direccte.gouv.fr/LE-FNE-formation-mobilisable-pour-les-salaries-en-activite-partielle)

Etape 4 : Transmettre votre dossier par mail à la Direccte de votre région : l’ensemble des formations, l’ensembles des salariés concernés et l’ensemble des coûts. Mieux vaut éviter de multiplier les demandes et de tout regrouper dans une demande. 

Etape 5 : Si la réponse est positive, la Direccte vous fera parvenir une convention par retour de mail.  La signature de cette convention débloquera les premiers versements et assurera la prise en charge des coûts de formation. Dans l’idéal, cette réponse intervient dans les 10 jours. 

Des numéros de téléphone ainsi que les Direcctes ont été spécialement mis en place pour faciliter ces échanges, en fonction de votre région. 

Nous vous conseillons de récupérer les accords écrits (au moins par email) de la part des salariés au moment de la constitution de votre dossier. 

former chômage partiel
Crédit photo : Envato – Besjunior

Quand seront versés les fonds ? 

Les fonds seront versés à l’entreprise de la manière suivante : 

  • 50 % lors de la signature de la convention envoyée par la Direccte. 
  • 50 % après réalisation de l’ensemble de la formation et production d’un bilan par l’organisme de formation puis envoyé à la Direccte par l’entreprise. 

On ne connaît pas encore exactement les délais de paiement de la Direccte, on espère qu’ils seront compris entre 7 et 30 jours. 

Il est impossible de procéder par subrogation :  la Direccte ne joue pas le rôle d’un OPCO, il s’agit d’une aide financière versée à l’entreprise. Cela signifie que vous devrez avancer une partie du prix en trésorerie.

Quand doivent se dérouler les formations ? 

Les formations doivent impérativement se tenir pendant les heures indemnisées au titre de l’activité partielle, il est donc impossible de se former pendant son temps de travail. Attention, les jours fériés n’entrent pas dans le chômage partiel. 

Dans le cas où la période d’activité partielle se terminerait avant la fin de la formation, il sera alors nécessaire d’ajuster l’aide au prorata de l’avancée de la formation. 

Les formations doivent obligatoirement se dérouler à distance.

Et si les salariés refusent de se former ?

Les salariés sont en droit de refuser de se former et il est impossible pour l’employeur de forcer un salarié à se former sur son temps d’activité partielle. Il s’agit donc de négocier avec le salarié si celui-ci est dans l’incapacité de se former. 

Il est intéressant de noter qu’il est possible de verser une rémunération complémentaire (cette dernière dépend du même régime que l’indemnité légale), pour convaincre le salarié de se former pendant le confinement.

 

Formation digitale confinement
Crédit photo : Envato – Rawpixel

Quelles formations privilégier ? 

Dans le cadre de ce dispositif FNE Formation spécial, on peut se demander quelles sont les formations les plus efficaces à mettre en place. Voici deux conseils pour s’assurer de bénéficier de 100% de la prise en charge des formations pendant le chômage partiel : 

  • Préférer des formations courtes.
  • Préférer des formations rapides à mettre en place une fois que le dossier est accepté.

Est-il possible de cumuler FNE formation et CPF ? 

C’est potentiellement possible dans certains cas, mais compliqué car cela demande l’acceptation de la prise en charge par deux organismes différents. Mieux vaut envisager dans ce cas là de distinguer les dispositifs de financement et les actions de formation. 

Le conseil Empowill : 

Voici nos deux principaux conseils pour profiter au maximum de ce dispositif de formation pendant le chômage partiel : 

  • Lancer dès maintenant le diagnostic des besoins et la recherche de formateurs. Il y a un enjeu de vitesse pour s’assurer d’avoir 100% du financement et bénéficier de ce dispositif exceptionnel. 
  • Soyez à l’écoute des besoins de vos salariés ainsi que de vos CSE pour embarquer un maximum de collaborateurs dans ce dispositif

Si vous souhaitez mettre en place ce dispositif dans votre entreprise, nous pouvons vous aider, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous accompagner dans la préparation de votre plan de formation. 

Textes associés : 

Circulaire n° 2011-12 du 1er avril 2011 relative à la démarche d’appui aux mutations économiques

Ordonnance n° 2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle. 

Décretn° 2020-325 du 25 mars 2020 relatif à l’activité partielle 

Pour aller plus loin :
Les 10 meilleures formations gratuites pendant le confinement.
L’urgence de la formation professionnelle, enjeux et écueils à éviter.
Beaucoup d’innovations, pas (encore ?) de révolution…
Le partage de connaissances en interne (re)dynamise la formation professionnelle.
Tout savoir sur la nouvelle certification qualité Qualiopi.
10 astuces pour réussir son plan de formation.
Comment réussir son partage de connaissances en interne ?

Comment engager ses collaborateurs par la formation ?

Comment engager ses collaborateurs par la formation ?

Une multitude d’articles existent sur la question épineuse de l’engagement des salariés. On trouve de nombreuses checklist proposant des solutions plus ou moins poussées allant des locaux lumineux aux outils modernes en passant par la mesure de la satisfaction ou encore – mon préféré – un parcours collaborateur “étoffé”. Ces initiatives, bien qu’elles apportent des idées intéressantes, oublient d’interroger la racine du problème de l’engagement. Le meilleur moyen d’engager vos collaborateurs n’est pas de les distraire mais de leur apporter un développement professionnel fort qui développera leur sentiment d’accomplissement personnel, leur employabilité et donc leur engagement. Ainsi, engager demande de la formation. On vous explique pourquoi. 

Pour engager un collaborateur, avant de le former, il faut s’intéresser à lui. 

C’est l’un des premiers conseils donné par Dale Carnegie dans son célèbre ouvrage “how to win friends and influence people” : faire preuve d’un intérêt honnête et poussé pour une personne la valorise à coup sûr. Ce constat doit servir de point de base à toute politique d’engagement des collaborateurs. 

Dans cette mouvance on a vu apparaître de nombreux outils de mesure de l’engagement des collaborateurs. Ces outils permettent via des sondages périodiques de mesurer la satisfaction des salariés sur différents aspects (culture, alignement avec la stratégie, management…). Cette démarche peut apporter une véritable valeur ajoutée si les salariés interrogés ont ensuite le sentiment d’être écoutés. Ainsi il ne suffit pas de poser des questions, il faut prendre en compte les réponses et agir en conséquence. 

L’engagement est avant tout une question d’humain. Un collaborateur engagé doit avoir des perspectives d’évolutions, se sentir en confiance dans son environnement de travail et tisser un lien de proximité avec les équipes qui l’entourent au quotidien. Les outils techniques peuvent aider à  mieux appréhender les questions d’engagement mais ne remplacent pas l’intervention humaine. Plus que les outils utilisés, c’est la culture de l’entreprise qui détermine l’engagement des collaborateurs.

engagement développement professionnel

L’engagement passe par le développement professionnel. 

Le monde professionnel contemporain est marqué par la flexibilité, l’agilité et donc l’incertitude. Dans cet environnement en mouvement perpétuel, le salarié est en recherche de sécurité professionnelle, c’est à dire de développement de ses compétences et de son employabilité. Un salarié sera engagé s’il sent que l’entreprise elle-même s’engage pour lui, c’est lié à la symétrie des attentions. Cela explique que la formation permette d’engager un salarié. Cela passe par différents aspects. 

Un management adapté contribue à la qualité de l’expérience collaborateur :

Il existe de multiples postures de management : leader, coach, modérateur, communiquant, challenger… Un excellent manager sera à la fois pertinent dans sa posture face à une situation donnée et authentique dans son comportement par rapport à son système de valeurs. C’est pourquoi un bon manager est capable d’adapter les modalités en fonction de son interlocuteur, de la situation, de ses objectifs. Il n’y a donc pas de recette parfaite. Il s’agit de construire un management adapté aux personnes et enjeux de l’entreprise.

Ce management doit être en ligne la population de l’entreprise (typologie de métiers, niveau de qualification, moyenne d’âge des équipes… ) mais aussi avec sa culture. Certains chercheront un manager leader capable de montrer une direction et de porter son équipe tandis que d’autres attendront de leur manager qu’il adopte une posture de coach, les laissant trouver les réponses et prendre les décisions par eux-mêmes. Ce genre de posture contribue à développer par la formation une expérience collaborateur positive.

L’importance des processus RH : 

Tout le parcours du salarié dans l’entreprise peut être travaillé à travers cette idée : favoriser le développement professionnel pour créer de l’engagement. Comme on le voit dans la théorie de la symétrie des attentions, il s’agit d’y mettre autant d’attention que l’on en met sur le parcours client. Comme tout client, un salarié doit être satisfait de son accompagnement, avoir confiance en ceux qui l’entourent et sentir qu’il peut se mettre en difficulté pour progresser, être prêt à se dépasser. À partir du recrutement et tout au long des étapes, il s’agit alors de créer une expérience. L’onboarding est un bon exemple, qui structure la relation manager managé et qui, s’il est réussi, améliore en moyenne de 69% la chance que les collaborateurs restent plus de 3 ans dans l’entreprise.

expérience collaborateur et formation
Crédit : Envato – Nd3000

Accompagner l’évolution en responsabilisant progressivement :

La valorisation des collaborateurs et leur développement professionnel passe notamment par leur montée en responsabilités. Il convient cependant d’être méfiant car une responsabilisation trop rapide ou mal expliquée peut être mal vécue. “Je panique car je ne sais pas faire” “on m’a confié un dossier qui n’intéresse personne, on ne me considère pas” “on me donne encore plus de charge de travail alors que je suis déjà dépassé”. 

C’est pourquoi il est primordial de veiller à la charge de travail ainsi qu’à la communication et l’accompagnement lors de la progression du salarié. Il peut d’ailleurs être intéressant d’aborder la question de la responsabilisation sous l’angle de l’autonomie pour donner au collaborateur la maîtrise de son rythme de développement professionnel et ainsi cultiver son engagement.

Il s’agit également de permettre de se projeter. À quel poste pourra-t-il prétendre demain ? Combien de personnes pourra-t-il manager ? Quels seront les impacts sur sa rémunération ? Sur les attentes de la part de l’entreprise ? Responsabiliser ses salariés c’est aussi faire en sorte qu’ils ne soient plus passifs, observateur de leur parcours au sein de l’entreprise, mais acteur de celui-ci. Ainsi l’accompagnement, comme la formation, entretien l’expérience collaborateur.

Pour toutes ces actions, des solutions et des outils existent pour vous accompagner dans la mise en place d’un programme de suivi de carrière, de formation des managers ou encore de développement des salariés. On peut notamment citer Flowbow qui a développé une offre mixte avec à la fois de l’accompagnement et une plateforme digitale. 

Accompagner la montée en compétences et former pour engager :

Corollaire du point précédent, la formation est l’un des ingrédients clés d’une expérience collaborateur réussie. Permettre aux salariés de progresser dans leur métier et de développer leur employabilité est essentiel pour les valoriser et les mobiliser davantage au quotidien. Ce résultat peut s’obtenir via de multiples modalités : mentoring en interne, coaching, rencontre avec des experts, learning by doing, etc. Le plus important reste d’identifier les besoins avec précision et de trouver les ressources appropriées pour y répondre.

Pour être pertinente, cette montée en compétences doit se faire au prisme des enjeux de l’entreprise. Ainsi seulement la formation pourra avoir avoir un impact dans le quotidien des salariés : gain de temps, pénibilité réduite, gain de valeur-ajoutée, réduction des difficultés à accomplir ses tâches/missions… Pour engager, la formation doit être pertinente. En effet, une action mal ciblée est souvent source de frustration. C’est pour cela que l’identification des besoins et la recherche des bonnes modalités d’apprentissage est primordiale. 

Par ailleurs, il s’agit aussi pour l’entreprise d’accompagner la prise de conscience de l’impact. Lorsque un salarié évolue, qu’il manage de nouvelles personnes ou accède à une nouvelle autonomie (nouveaux type de mission par exemple), il est important de communiquer sur le lien avec les actions de formation pour les mettre en valeur. 

Vous souhaitez mettre en place une politique de formation complète pour engager et développer le potentiel de vos équipes, nous pouvons vous accompagner ! 

Pour aller plus loin :
Infographie : les liens entre formation et engagement en entreprise.
7 critères pour réussir sa formation et engager ses collaborateurs.
Même en start-up on peut booster son expérience collaborateur par la formation.
Entreprise apprenante, 10 étapes pour passer du mythe à la réalité.
Tout savoir sur le financement de la formation professionnelle.

Nos articles sur l’engagement de vos salariés

Les 10 meilleures formations gratuites pendant le confinement

Les 10 meilleures formations gratuites pendant le confinement

Alors que la durée du confinement a été prolongée au moins jusqu’au 11 mai, la question de “comment occuper notre temps” se pose plus que jamais. De nombreuses activités sont possibles et nous vous proposons aujourd’hui une sélection sur le thème “comment se former pendant le confinement ?”. Nous avons sélectionné 10 opportunités à saisir, ce sont souvent des offres exceptionnelles, des formations gratuites sélectionnées pour faire de cette période de confinement un moment de formation, d’apprentissage, de développement personnel, intellectuel et professionnel. 

Apprendre les langues et la culture générale avec Gymglish :

Gymglish propose des formations en langues (Anglais, Français, Espagnol, Allemand) ainsi qu’en culture générale (en partenariat avec Le Monde) sous un format court et ludique pour préserver la motivation et l’assiduité. 10 à 15 minutes suffisent chaque jour et le format des sessions s’adapte automatiquement à votre niveau ! 

Pour en savoir plus et bénéficier de la mise à disposition des formations gratuites pendant 1 mois : https://www.gymglish.com/fr/covid19-b2c

Apprendre à coder avec TheHackingProject :

The Hacking Project et une célèbre école de programmation à distance. Ils proposent des cours dans toute la France sous différents formats allant de 1 à 24 semaines. 

Ils proposent une offre exceptionnelle d’un mois de formation gratuit à la session commençant le 30 mars prochain, à saisir d’urgence !

Pour en savoir plus et s’inscrire pour vous former pendant votre confinement : https://www.thehackingproject.org/fr/covid-19

formation confinement
Crédit : Envato – DragonImages

Le développement personnel avec Simundia : 

Simundia est une plateforme de coaching digital qui facilite la mise en place de coaching professionnel dans les entreprises en sélectionnant les meilleurs professionnels. Ils ont développé une bibliothèque très complète sur de nombreux sujets de développement personnel qu’ils mettent à disposition pour se former pendant la durée du confinement. On y trouve des vidéos, articles et ouvrages classés par thèmes, une excellente source d’inspiration !

Pour en savoir plus sur ces formations gratuites et contenus sélectionnés : https://www.simundia.com/inscription-gratuite

Lire un livre par jour avec Koober : 

Profiter du confinement pour lire un livre par jour ? C’est aujourd’hui possible avec Koober, qui propose des milliers de versions condensées de livres, conférences et documentaires à lire et écouter en 20 minutes ou moins ! La première semaine est gratuite et sans engagement, si vous souhaitez aller plus loin, le code promo “EMPOWILL” vous donnera accès à une réduction de 40% sur l’abonnement annuel (code à enregistrer sur le site). 

Pour en savoir plus : https://discover.koober.com/

Prendre le virage du télétravail avec Lemon Learning : 

Pendant toute la durée de la pandémie, Lemon Learning propose des licences gratuites pour permettre aux étudiants à l’université ainsi qu’aux collaborateurs en télétravail de se former aux logiciels collaboratifs (Office 365, G Suite, Teams, autres outils collaboratifs accessibles en ligne).

Pour en savoir plus et trouver la formation qui vous servira pendant le confinement :  https://lemonlearning.fr ou envoyer un mail à contact@lemonlearning.fr

Se former au management avec Skill First : 

Toujours dans la lignée du télétravail, Skill First a choisi de mettre gratuitement à disposition sa formation “Posture et compétences du manager à distance”, une excellente opportunité de formation pendant le confinement pour améliorer son expertise et ses pratiques managériales : 

Pour en savoir plus : https://www.skill-first.com/fr/formation/posture-et-competences-du-manager-a-distance/

Vous pouvez aussi lire notre article sur le sujet.

Je construis mon projet entrepreneurial avec Live Mentor :

Live Mentor propose un accompagnement personnalisé à ceux qui souhaitent devenir entrepreneurs, une offre d’un mois gratuit est proposée : accès offert à l’offre de coaching collectifs + accès à des rendez vous de coachings collectifs en visio 5 jours par semaine pour échanger avec un mentor entrepreneur et se retrouver entre pairs + l’accès à tous les replays des séances collectives passées : des heures et des heures de conseils entrepreneuriaux pour continuer à avancer…

Pour profiter de ces formations gratuites : https://www.livementor.com/app/la-tribu/inscription

formations gratuites
Crédit : Envato – Rawpixel

Développer vos compétences professionnelles avec OpenClassrooms : 

OpenClassrooms propose de très nombreux contenus de formation, certains certifiants. L’entreprise a mis gratuitement sa plateforme à disposition de nombreuses écoles, CFA et universités, leur catalogue ouvert aux particuliers est également très complet, l’occasion de suivre une formation courte sur de nombreux sujets !

Pour en savoir plus : https://openclassrooms.com/fr/courses

Développer vos soft skills avec Unow :

Unow est le spécialiste du SPOC (Small Private Online Course)  en France, ils proposent des formations digitales interactives tutorées par des experts pour développer la motivation. Ils ont mis à disposition un certain nombre de ressources gratuites sur un format MOOC, notamment des formations liées à l’intelligence émotionnelle ou le feedback.

Pour en savoir plus : https://www.unow.fr/ressources-gratuites/

Le soutien scolaire, les loisirs et de nouvelles compétences du quotidien avec Skilleos :

Skilleos propose un catalogue riche de formations 100% digitales sur de très nombreux sujets (développement personnel et professionnel, sports, langues, art…). L’entreprise s’est mobilisée pendant le confinement et offre un mois d’accès gratuit, sans engagement et en illimité à l’intégralité de sa plateforme (soit plus de 1 000 formations gratuites à découvrir, vous trouverez forcément votre bonheur).

Pour en profiter et passer le cap de la formation pendant le confinement : https://moncompte.skilleos.com/fr/solidarite.

Vous en voulez encore ? 

Mise à jour du 22 avril : le Collège de France propose gratuitement plus de 10 000 prestigieux cours sur son campus en ligne : https://www.college-de-france.fr/site/audio-video/index.htm

Lecture : N’hésitez pas à consulter le catalogue des Ebooks gratuits mis à disposition sur le site de la FNAC : https://livre.fnac.com/n309183/Tous-les-Ebooks-gratuits

Sport : Chaque jour, Neoness propose des cours de sports en ligne sur le page instagram officielle : https://www.instagram.com/neonessofficiel/

Culture : Découvrir ou re-découvrir des trésors vidéos avec l’INA (Institut national de l’audiovisuel) qui offre 3 jours sur son offre de streaming illimité Madalen : https://madelen.ina.fr/

Musique : la Philarmonie de Paris propose chaque soir gratuitement un nouveau concert, à ne pas manquer : https://philharmoniedeparis.fr/fr 

formation coronavirus
Crédit : Envato – seventyfourimages

Et pour occuper ses enfants et se former pendant le confinement ?

France 4 propose des programmes éducatifs de 45min à 1h du CP à la terminale, en direct ou en replay : https://www.france.tv/france-4/.

Maxicours : donne accès gratuitement à l’ensemble de ses cours, du lundi au vendredi, de 9h à 17h : https://www.maxicours.com/se/entraide-covid19.

Biblio Manuels, Mon espace e-éducation et Hachette, Belin, Generation 5 ou encore Magnard offrent un accès à tous les manuels scolaires, vous en trouverez aussi sur Lelivrescolaire.fr.

Plus de 600 films et une offre d’un mois gratuit chez Benshi :  https://benshi.fr/

De très nombreuses idées complémentaires pour vos enfants dans cette jolie liste collaborative : https://taleming.com/occuper-enfants-maison-coronavirus/

Pour aller plus loin :
7 critères pour réussir sa formation
La formation, beaucoup d’innovations, pas (encore ?) de révolution.
Nos autres publications pour tout connaître de la formation pendant le confinement.
Se former gratuitement pendant le chômage partiel.
La formation en start-up, c’est possible !

Qualiopi, quels retours d’expérience et conseils pour réussir son audit ?

Qualiopi, quels retours d’expérience et conseils pour réussir son audit ?

Alors que de plus en plus d’organismes de formation ont obtenu la nouvelle certification, quels sont les retours d’expérience sur l’audit Qualiopi ? Comment réussir son audit du premier coup ? Quels indicateurs posent le plus problème ? Quelles bonnes pratiques et conseils permettent de se préparer au mieux à l’obtention de la certification Qualiopi ? Nous avons recueilli des réponses à ces questions que nous vous livrons dans cet article. N’hésitez pas à nous contacter pour nous poser vos questions complémentaires. 

Si vous découvrez la certification Qualiopi, nous vous conseillons en amont de lire cet article qui présente les points important à connaître sur le dispositif. 

Mise à jour 2 avril 2020 : Suite à l’adoption du projet de loi sur les mesures d’urgence, un report d’un an de la date limite de certification Qualiopi a été déposé (initialement prévue au 1er janvier 2021 pour les organismes de formation). Ainsi, les prestataires de formation qui souhaitent bénéficier de fonds publics ou mutualisés devront être certifiés qualité au 1er janvier 2022.

Quels retours d’expérience sur Qualiopi pour bien s’organiser ? 

  • Nommer un référent en charge du sujet et lui dégager le temps nécessaire pour mener sa mission de préparation de l’audit. 
  • Partager l’information dans une communication aux différents collaborateurs. Le sujet est directement lié aux budgets disponibles pour l’année 2022, il est donc important de rassurer sur le sujet. 
  • Analyser et circonscrire le périmètre à certifier. Il arrive par exemple que des organismes de formation choisissent de ne pas faire certifier certaines activités (VAE notamment). 

Faire un diagnostic avant l’audit de certification Qualiopi ? 

C’est une option intéressante pour identifier les ajustements de fonctionnement ou de pratiques qu’il conviendrait d’ajuster. Cela permet de réduire efficacement les risques de non-conformité lors de l’audit et d’avoir les conseils d’un expert Qualiopi. Pour vous préparer, différentes options existent : 

Quoi qu’il arrive, il est important de rappeler que le diagnostic pré-audit n’est en aucun cas obligatoire. 

retours d'expérience Qualiopi
Crédit : Envato – Olivier_Le_Moal

Quelles actions de formation l’auditeur va-t-il analyser ? 

D’après les retours d’expérience Qualiopi, l’auditeur va réaliser un échantillonnage d’actions de formation. Cet échantillon sera déterminé par le poids des activités réalisées et s’appuiera sur un historique récent pour disposer d’informations à jour. De plus, les formations ciblées sont également des formations susceptibles d’être financées. 

L’importance du manque de preuves pour la certification Qualiopi.

Les retours d’expérience Qualiopi montrent que les non-conformités sont souvent documentaires, c’est-à-dire qu’elles sont liées à un manque de preuves. Il est intéressant de rappeler qu’à l’inverse de Datadock, Qualiopi s’intéresse aux preuves que peuvent fournir les OF de la mise en place de processus répondant aux indicateurs de qualité. Le conseil pour réussir son audit Qualiopi est donc d’anticiper au maximum en produisant en amont les documents nécessaires aux preuves. 

Quand programmer son audit Qualiopi ? 

L’idéal est de programmer dès maintenant son audit ! Il est alors possible de prévoir une date d’audit au mois de juin ou de septembre 2020. Les retours d’expérience des organismes certificateurs Qualiopi sont unanimes : tous ont confirmé recevoir beaucoup de demandes sur ces dates. 

Mise à jour du guide de lecture pour bien comprendre et préparer Qualiopi : 

Si le guide de lecture officiel produit par le gouvernement a peu évolué, il est néanmoins intéressant de souligner que des éléments ont été précisés notamment au sujet de l’indicateur numéro 2. La lecture de ce guide peut être intéressante pour préparer et réussir son audit Qualiopi. 

Pour le consulter : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/guide_referentiel_qualite_28-02.pdf

conseils Qualiopi
Crédit photo : Envato – poungsaed_eco

Les indicateurs qui posent le plus de difficultés lors de l’audit Qualiopi : 

Pour rappel, le référentiel national de la nouvelle certification Qualité des prestataires de formation instaurée par la loi « Avenir professionnel » du 05/09/2019 se base sur ces 7 critères et 32 indicateurs d’appréciation. 

(Propos recueillis auprès de Philippe Bourdalé, Expert Certification, AFNOR)

D’après les retours d’expériences Qualiopi, certains indicateurs génèrent davantage de non-conformités (majeures ou mineures). Nous vous conseillons de leur accorder une attention toute particulière pendant votre préparation. 

Indicateur n°2 : cet indicateur demande de communiquer sur des indicateurs de résultats permettant d’aiguiller le choix du client dans un organisme de formation plutôt qu’un autre. On parle d’indicateurs comme le taux de satisfaction, le taux de réussite, le taux d’abandon…L’organisme de formation a le choix quant à l’indicateur sur lequel il souhaite communiquer et les supports d’information doivent présenter ces indicateurs. Il faut donc choisir des indicateurs qui sont pertinents pour le futur client mais aussi pour l’OF (ne pas dévoiler d’informations à la concurrence). 

Indicateur n°26 : cet indicateur est lié à 1) la capacité d’accueillir les personnes en situation de handicap, ou de pouvoir les réorienter vers les structures adaptées le cas échéant. Ainsi que 2) la capacité de réaliser les adaptations nécessaires et pertinentes en fonction du handicap de l’apprenant. 

Indicateur n°1 : cet indicateur touche à l’information du public. Il est nécessaire que ces informations soient présentes en totalité sur les différents moyens de communication or il apparaît que souvent une partie des informations est manquante. 

D’autres indicateurs génèrent également des cas de non-conformité, mais dans une moindre mesure. Nos conseils pour bien comprendre ces indicateurs Qualiopi et réussir son audit :

  • Indicateur n°5 : concernant la définition d’objectifs opérationnels et de processus d’évaluation de l’atteinte de ces objectifs.
  • Indicateur n°7 : pour les acteurs qui proposent de la formation certifiante RNCP ou répertoire spécifique, il faut pouvoir montrer que le parcours de formation est aligné avec le référentiel de compétences pour réussir son audit Qualiopi.
  • Indicateur n°11 : cet indicateur est lié à l’indicateur n°5. Par manque de conception des modalités d’évaluation de l’atteinte des objectifs, on rencontre forcément un manque de réalisation des évaluations.
  • Indicateur n°12 : concernant la notion d’engagement et la prévention des abandons en cours de formation. Quelles sont les dispositions prévues ? Cela peut passer par des formateurs mais il faut bien décrire ce qui est prévu.
  • Indicateur n°24 : concernant la mise en place d’une veille sur les métiers et les compétences ainsi que l’utilisation faite de cette veille. 
  • Indicateur n°27 : concernant la gestion des sous-traitants et des prestataires. Il s’agit à la fois d’avoir une maîtrise contractuelle de ses prestataires ainsi qu’une maîtrise de la qualité de la prestation.
  • Indicateur n°30 : concernant la collecte de l’évaluation de la prestation. Elle est souvent réalisée mais doit concerner toutes les parties prenantes : à la fois le bénéficiaire, l’entreprise, l’équipe pédagogique mais aussi le financeur. D’après les retours d’expérience Qualiopi, dans plusieurs situations, malgré la latitude (en fréquence et en modalité), certaines parties prenantes ne sont pas considérées. 
  • Indicateur n°32 : concernant le plan d’amélioration continue, il est important de coordonner l’appréciation de la qualité des prestations (indicateur 30) à la mise en place concrète d’actions d’amélioration.

Derniers conseils pour votre audit Qualiopi : 

  • Préparez-vous dès maintenant, notamment en vous réservant du temps chaque semaine pour avancer sur le dossier. 
  • Réservez dès maintenant vos dates d’audit.

Pour plus de conseils Qualiopi ou d’astuces Qualiopi pour réussir votre audit, n’hésitez pas à nous contacter directement.

Pour aller plus loin :
7 critères pour réussir sa formation
9 erreurs à éviter pour mettre en place un dispositif d’AFEST
La formation digitale, beaucoup d’innovations pas (encore ?) de révolution
Entreprise apprenante, 10 conseils pour passer de mythe à réalité
Micro learning : apprenez bien en apprenant peu

Mesurer l’impact d’une formation avec des chiffres, mythe ou réalité ?

Inscrivez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Votre temps est précieux, le nôtre aussi ! Une newsletter par mois, un concentré d'infos intéressantes et efficaces.

C'est enregistré !