La question de l’engagement est de plus en plus prégnante dans le monde de l’entreprise. Créer du sens pour ses salariés, leur donner envie de se dépasser pour leur entreprise, réduire le turnover… font partis des préoccupations principales des managers. Aujourd’hui, l’épanouissement des salariés ne se fait plus simplement au travers d’une fiche de poste, mais par la mise en place d’un écosystème complet qui favorise la prise d’initiative, la recherche de sens et la montée en responsabilité. Un salarié engagé doit comprendre le sens profond de son action, être aligné avec ses collaborateurs et son entreprise et être fier de cette dernière.. Cela passe notamment par une politique de formation adaptée.

Quels sont les ressorts de l’engagement en entreprise ?

Pour résoudre la question de l’engagement, les managers ont à leur disposition de nombreux leviers d’actions : améliorer la qualité de vie au travail, optimiser l’organisation managériale, communiquer de manière transparente notamment sur les objectifs et résultats de l’entreprise, améliorer ce que l’on appelle “l’expérience collaborateur” en mettant en place des pratiques innovantes et engageantes… Tous ces leviers passent par l’utilisation d’outils – reporting, communication, évaluation – et par la création d’une culture d’entreprise qui permet l’engagement.

C’est d’ailleurs souvent la création d’une véritable culture centrée sur l’épanouissement des collaborateurs qui est efficace à long terme. En effet cette culture fait alors office de cadre dans lequel les moyens d’engager les collaborateurs sont ensuite déployés de manière cohérente et complémentaire.

Les conséquences du désengagement

Bien qu’il soit très difficile de mesurer l’impact du désengagement, il est reconnu que celui-ci bride les performances d’une entreprise : baisse de productivité et de la prise d’initiative, augmentation du turnover et de l’absentéisme. C’est ce que conclut une étude de l’institut Gallup, spécialisé dans la mesure de l’engagement en entreprise et dont nous reprenons certains résultats ci-dessous.

Formation et engagement en entreprise

La formation est-elle un vecteur d’engagement ?

Le constat semble sans appel : 93% des salariés qui reçoivent des formations dans leur entreprise estiment que cela impacte très fortement leur engagement. De même, parmi un même panel d’entreprises interrogées, les salariés estiment que l’engagement global de leur entreprise est bien plus fort lorsque le sujet de la formation est central et mis en avant. L’augmentation de l’engagement et de la motivation sont d’ailleurs, avec la productivité, les bienfaits principaux cités par les salariés lorsque l’on parle de formation en entreprises.

Former ses salariés et leur permettre de monter en compétences a donc une double vertu : en plus de favoriser l’engagement, elle permet l’amélioration substantielle des performances. Ce sujet pourrait donc bien devenir une des priorités du manager de demain !

Pour aller plus loin :
Les grands enjeux du secteur de la formation professionnelle.
Réussir son partage de connaissance en interne pour développer l’engagement.
Les innovations dans le secteur de la formation professionnelle.