La formation professionnelle en entreprise – si elle est un vecteur d’engagement et de performance – est largement sous-exploitée. La montée en compétences des équipes – hard skills ou soft skills – n’est pas une priorité, en particulier pour les petites et moyennes entreprises. Celles-ci recourent davantage au recrutement qu’à la formation continue, difficile à mettre en place dans ces structures qui n’ont pas les moyens d’engager un responsable formation.

Qu’est-ce que le talent management ?

Le talent management est la capacité pour une entreprise à recruter, former et retenir les talents qui permettent de porter la croissance. Le talent management repose sur l’analyse des besoins de l’entreprise ainsi que des compétences requises afin que celle-ci atteigne ses objectifs et évolue dans le sens de la vision définie par les fondateurs.

Cette nouvelle forme de management est l’un des enjeux majeurs de l’entreprise de demain. Former et développer le potentiel de ses équipes, par de la formation, du coaching ou de l’accompagnement fera partie des nouvelles priorités pour les managers. D’autant que l’offre de formation s’étoffe grâce à de nouveaux acteurs innovants qui proposent de se former de manière efficace sur des sujets précis. Le prochain défi est alors de  faciliter l’accès à la formation en réduisant le temps de gestion et la difficulté de trouver les bonnes formations.

Quelles sont les modalités de la formation en entreprise ?

Aujourd’hui 75% des managers déclarent avoir une vision claire du potentiel de leurs salariés : culture du feedback, évaluations continues, ou mapping des compétences sont tout autant d’outils leur permettant d’évaluer leurs équipes. Cependant, seulement 30% des managers déclarent avoir déjà organisé des formations dans leur entreprise pour tenter de développer ce potentiel. Cela constitue une véritable opportunité manquée compte tenu de la demande des salariés de manière générale pour des formations. Mais c’est bien la difficulté à déterminer des parcours de formation pertinents, alignés avec les objectifs de l’entreprise qui est mise en avant par les managers qui ne proposent pas à leurs équipes de se former.

Les ressorts de la formation professionnelle

Comme le montre notre infographie, la majorité des formations organisées en entreprises sont courtes et visent un gain de productivité, via notamment le renforcement des hard skills ou soft skills. Le format présentiel domine quant à lui encore largement car il permet davantage de personnalisation de la formation.

Pour aller plus loin :
L’urgence de la formation professionnelle.
Les liens entre engagement et formation professionnelle.
Mettre facilement en place du partage de connaissances en interne.